• Chronique Livresque sur Les petites reines de Clémentine Beauvais par Charlotte

     Chronique Livresque sur Les petites reines de Clémentine Beauvais par Charlotte Les petites reines est un roman d'environ 300 pages écrit par Clémentine Beauvais publié aux éditions Sarbacane dans la collection Exprim'.

    Résumé :À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet.

    L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!!
    Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!!

    Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée.
    En vie, vraiment.

    Mon avis : 3,5/5

    Tout d'abord je tiens à remercier Charlène des éditions Sarbacane pour l'envoi de ce roman avec qui c'est toujours un plaisir.

    Premier point sur lequel je tenais à débattre c'est l'objet livre qui est juste magnifique il faut l'admettre. Ce Rose avec l'argenté et l'écriture en relief, il n'y a pas de mot ! Juste sublime ! La couverture reflète bien l'esprit du roman. Cependant, je me suis demandée si j'étais un garçon est-ce que je me retournerai sur ce livre. Et bien, non. Et cela à cause de la couverture. Donc je trouve que le design du roman est parfait pour attirer les jeunes filles mais les garçons je ne pense pas. Quand bien même, ce roman est je pense surtout dédié aux filles, donc bon.

    Nous suivons donc trois adolescentes qui sont élues Boudins de l'année sur Facebook dans leur road trip jusqu'à Paris. Mireille, Hakima et Astrid ainsi que le Kader alias le Soleil.

    Avec ce roman j'ai passé un agréable moment. Il y avait de l'humour et le roman parlait de sujets assez important quand on est une jeune fille ( ou même un garçon. ) comme les stéréotypes que l'on a comme quoi les filles doivent être grandes, minces, bien maquillées, ou les moqueries sur internet, les réseaux sociaux. L'auteure a bien menée son histoire tout en rentrant ses thèmes qui sont, pour ma part je trouve, bien abordés surtout avec le personnage principal : Mireille. 

    Pour en revenir avec ce personnage, elle m'a juste touché. Elle n'a pas peur du regard des autres, s'en fiche d'être un "boudin", elle s'est vraiment crée une carapace qui l'empêche d'être touchée par les moqueries et les insultes des autres et pourtant son père biologique ne sait pas qui elle est. 

    La fin quant à elle, m'a ému. J'ai trouvé ça très réaliste même si j'avoue être un tout petit peu déçu par le déroulement final mais c'est un détail. Cela n'enlève rien au charme de ce roman.

    Autre point positif, la bande-son ! et les tweets insérés dans le roman. 

    Je finirai par dire, que ce roman est à mettre dans les mains de toutes les jeunes filles sans modération. 

     

    Citation :

     - Tu sais changer une roue, toi ? 

    - Astrid, Astrid, ne sois pas une telle noircisseuse de vie en rose. Toujours des questions qui impliquent qu’on ne sait pas faire ceci ou cela ! Je sais très bien changer une roue ! Il faut remplir une bassine d’eau, ensuite on met la roue dedans, et quand ça fait des bulles, hop c’est prêt. 
    - Tu confonds avec la recette des pâtes. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :